Il est plus facile d'imaginer la fin du monde que la fin du capitalisme.

Interview recueillie par ÉRIC AESCHIMANN (à Ljubljana), en 2008.

La phrase dans son contexte :
"Quelle critique faites-vous à la démocratie ?

Peut-être la même que les conservateurs… Les conservateurs ont le courage d’admettre que la démocratie est dans une impasse. On s’est beaucoup moqué de Francis Fukuyama lorsqu’il a annoncé la fin de l’histoire, mais aujourd’hui, tout le monde accepte l’idée que le cadre démocratico-libéral est là pour toujours.

On se contente de réclamer un capitalisme à visage humain, comme on parlait hier d’un communisme à visage humain. Regardez la science-fiction : visiblement, il est plus facile d’imaginer la fin du monde que la fin du capitalisme."

5001 Rating: 3.3/5 (3 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation

Partagez la citation :

comments powered by Disqus

Webescence Citations
AVERTISSEMENT :
Le site est en cours de construction. Le design est pour l'instant à un stade minimaliste. La base de données des citations est toutefois accessible.