Personne ne peut transférer à autrui son droit naturel, c’est-à-dire sa faculté de raisonner librement et de juger librement de toutes choses ; et personne ne peut y être contraint. C'est pourquoi l’on considère qu’un État est violent quand il s’en prend aux âmes.

5638 Rating: 4.1/5 (47 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation

Partagez la citation :

comments powered by Disqus

Webescence Citations
AVERTISSEMENT :
Le site est en cours de construction. Le design est pour l'instant à un stade minimaliste. La base de données des citations est toutefois accessible.