Guy de Maupassant

(Henry-René-Albert-Guy de Maupassant)

Les mots clés associés avec ces citations :
  folie     sottise     dépeupler     chat     exaltant     obscurité     peur de l'obscurité     papier     inconnu     Paris     bêtise     froisser     heureux     comprendre     champagne     conquête     gambader     aimer beaucoup     porte     bonheur     caresse     aimer peu     aimer     étrange sensation     sage     je-ne-sais-quoi     beaucoup     pénétrer     imagination     attente     électricité     âme soeur     dévoiler     rencontre     terreur     séduction     organe     baiser     rêve     gourmandise     glacer le coeur     inexploré     être fabuleux     sens     femme     surnaturel     peur     raison     génie     préface     fou     intelligence     voyage     réalité     voilé     espérance     horizon     baiser volé  
19 citations pour Guy de Maupassant
Le bonheur, c'est l'attente heureuse, la confiance ; c'est un horizon plein d'espérance, c'est le rêve !
Les souvenirs
le 23 mars 1884

907 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
Les seules femmes heureuses sur cette terre sont celles à qui nulle caresse ne manque.
Les caresses
Contes divers, chapitre 13

Citation en contexte : " Et si vous voulez, Madame, que je vous dise une vérité que vous ne trouverez, je crois, en aucun livre, les seules femmes heureuses sur cette terre sont celles à qui nulle caresse ne manque. Elles vivent, celles-là, sans souci, sans pensées torturantes, sans autre désir que celui du baiser prochain qui sera délicieux et apaisant comme le dernier baiser."

908 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
Le baiser n'est qu'une préface, mais une préface charmante.
Le baiser

910 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
La moindre chose contient un peu d'inconnu : Trouvons-le.
Pierre et Jean

911 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
Le voyage est une espèce de porte par où l'on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve.
Au soleil
Préface

1979 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
Les chats, c'est comme le papier, ça se froisse très vite.

2003 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
Un baiser légal ne vaut jamais un baiser volé.
Confession d'une femme

2583 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
Depuis que l'homme pense, depuis qu'il sait dire et écrire sa pensée, il se sent frôlé par un mystère impénétrable pour ses sens grossiers et imparfaits et il tâche de suppléer, par l'effort de son intelligence, à l'impuissance de ses organes.
La horla

3214 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
L'éternelle, universelle, indestructible et omnipotente bêtise.
Sur l'eau

3712 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
De toutes les passions, la seule vraiment respectable me parait être la gourmandise.
Amoureux et primeurs

3947 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
La conquête des femmes est la seule aventure exaltante dans la vie d'un homme.

4014 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
Mais sait-on quels sont les sages et quels sont les fous, dans cette vie où la raison devrait souvent s'appeler sottise et la folie s'appeler génie?
La peur

4996 Rating: 5.0/5 (1 vote cast)


En savoir plus, commenter cette citation
A mesure qu'on lève les voiles de l'inconnu, on dépeuple l'imagination des hommes.
La peur

La phrase dans son contexte : "A mesure qu’on lève les voiles de l’inconnu, on dépeuple l’imagination des hommes. Vous ne trouvez pas, Monsieur, que la nuit est bien vide et d’un noir bien vulgaire depuis qu’elle n’a plus d’apparitions.
On se dit : « Plus de fantastique, plus de croyances étranges, tout l’inexpliqué est explicable. Le surnaturel baisse comme un lac qu’un canal épuise ; la science, de jour en jour, recule les limites du merveilleux. »
Eh bien, moi, Monsieur, j’appartiens à la vieille race, qui aime à croire. J’appartiens à la vieille race naïve accoutumée à ne pas comprendre, à ne pas chercher, à ne pas savoir, faite aux mystères environnants et qui se refuse à la simple et nette vérité.
Oui, Monsieur, on a dépeuplé l’imagination en surprenant l’invisible. Notre terre m’apparaît aujourd’hui comme un monde abandonné, vide et nu. Les croyances sont parties qui la rendaient poétique. Quand je sors la nuit, comme je voudrais frissonner de cette angoisse qui fait se signer les vieilles femmes le long des murs des cimetières et se sauver les derniers superstitieux devant les vapeurs étranges des marais et les fantasques feux follets ! Comme je voudrais croire à ce quelque chose de vague et de terrifiant qu’on s’imaginait sentir passer dans l’ombre.
Comme l’obscurité des soirs devait être sombre, terrible, autrefois, quand elle était pleine d’êtres fabuleux, inconnus, rôdeurs méchants, dont on ne pouvait deviner les formes, dont l’appréhension glaçait le cœur, dont la puissance occulte passait les bornes de notre pensée, et dont l’atteinte était inévitable ?
Avec le surnaturel, la vraie peur a disparu de la terre, car on n’a vraiment peur que de ce qu’on ne comprend pas. Les dangers visibles peuvent émouvoir, troubler, effrayer ! Qu’est cela auprès de la convulsion que donne à l’âme la pensée qu’on va rencontrer un spectre errant, qu’on va subir l’étreinte d’un mort, qu’on va voir accourir une de ces bêtes effroyables qu’inventa l’épouvante des hommes ? Les ténèbres me semblent claires depuis qu’elles ne sont plus hantées.
Et la preuve de cela, c’est que si nous nous trouvions seuls tout à coup dans ce bois, nous serions poursuivis par l’image des deux êtres singuliers qui viennent de nous apparaître dans l’éclair de leur foyer, bien plus que par l’appréhension d’un danger quelconque et réel.
Il répéta : « On n’a vraiment peur que de ce qu’on ne comprend pas. »"

4997 Rating: 5.0/5 (1 vote cast)


En savoir plus, commenter cette citation
On n'a vraiment peur que de ce qu'on ne comprend pas.
La peur

4998 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
Comme l'obscurité des soirs devait être sombre, terrible, autrefois, quand elle était pleine d'êtres fabuleux, inconnus, rôdeurs méchants, dont on ne pouvait deviner les formes, dont l'appréhension glaçait le cœur, dont la puissance occulte passait les bornes de notre pensée, et dont l'atteinte était inévitable ?
La peur

5000 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus, rien de moins.
Notre coeur

6041 Rating: 5.0/5 (1 vote cast)


En savoir plus, commenter cette citation
Et cette terreur confuse du surnaturel qui hante l'homme depuis la naissance du monde est légitime puisque le surnaturel n'est autre chose que ce qui nous demeure voilé !
Nouvelles fantastiques 2
Lettre d'un fou

9716 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
Quand je l'ai rencontrée pour la première fois, j'ai ressenti, en la voyant, une étrange sensation. Ce ne fut point de l'étonnement, ni de l'admiration, ce ne fut point ce qu'on appelle le coup de foudre, mais un sentiment de bien-être délicieux, comme si on m'eût plongé dans un bain tiède. Ses gestes me séduisaient, sa voix me ravissait, toute sa personne me faisait un plaisir infini à regarder. Il me semblait aussi que je la connaissais depuis longtemps, que je l'avais vue déjà. Elle portait en elle quelque chose de mon esprit.
Contes divers
La tombe

"Quand je l'ai rencontrée pour la première fois, j'ai ressenti, en la voyant, une étrange sensation. Ce ne fut point de l'étonnement, ni de l'admiration, ce ne fut point ce qu'on appelle le coup de foudre, mais un sentiment de bien-être délicieux, comme si on m'eût plongé dans un bain tiède. Ses gestes me séduisaient, sa voix me ravissait, toute sa personne me faisait un plaisir infini à regarder. Il me semblait aussi que je la connaissais depuis longtemps, que je l'avais vue déjà. Elle portait en elle quelque chose de mon esprit.
Elle m'apparaissait comme une réponse à un appel jeté par mon âme, à cet appel vague et continu que nous poussons vers l'Espérance durant tout le cours de notre vie."

12090 Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
Décidément l'air de Paris ne ressemble à aucun air. Il a un je-ne-sais-quoi de montant, d'excitant, de grisant, qui vous donne une drôle d'envie de gambader et de faire bien autre chose encore. Dès que je débarque ici, il me semble, tout d'un coup, que je viens de boire une bouteille de champagne.
Contes divers
Une soirée

12360 Rating: 3.7/5 (6 votes cast)


En savoir plus, commenter cette citation
comments powered by Disqus

Webescence Citations
AVERTISSEMENT :
Le site est en cours de construction. Le design est pour l'instant à un stade minimaliste. La base de données des citations est toutefois accessible.